Avent jour 3

71551-12-crayons-de-couleur-ecorce

Nous poursuivons notre petite route avec une pensée du P. Emmanuel d’Alzon pour aujourd’hui

Il me paraît que, malgré
des infidélités sans nombre
de ma part, notre Seigneur
s’empare tous les jours un
peu plus de moi. C’est un
mélange de gravité, de
sérieux, de simplicité, de
sécheresse, de tendresse
douloureuse ; d’abandon, de
terreur, de renouvellement
d’esprit de foi, mais surtout
du besoin de beaucoup aimer
Jésus-Christ et tout ce que
Jésus-Christ aime uniquement
parce qu’il l’a lui même
aimé ».
15 février 1854

Il me paraît que, malgré des infidélités sans nombre de ma part, notre Seigneur s’empare tous les jours un peu plus de moi. C’est un mélange de gravité, de sérieux, de simplicité, de sécheresse, de tendresse douloureuse ; d’abandon, de terreur, de renouvellement d’esprit de foi, mais surtout du besoin de beaucoup aimer Jésus-Christ et tout ce que Jésus-Christ aime uniquement parce qu’il l’a lui-même aimé ».

15 février 1854

30/11/2009

Comments are closed.