Je suis vraiment très touché !

Quelques mots dont le plus important est MERCI ! Depuis quelques jours, un nombre non négligeable de sms, petits coups de fil, messages me sont parvenus avec comme maitre mot « courage  ! on pense bien a toi dans ces moments compliqués que traverse l’Eglise ». « Merci pour le pretre que tu es », …

Si vous saviez combien ces quelques témoignages d’affection et d’amitié sont consolants. Je ne suis pas d’un naturel catastrophé, au contraire, je suis plutôt plein d’optimisme, mais en ce moment les prêtres subissent une vague de violence féroce ! Cette tragédie des scandales qui sont aujourd’hui révélés emporte tout et tout le monde sur son passage. C’est difficile, merci aux vrais amis d’être « là » tout simplement.

26/03/2010

Une Réponse pour “Je suis vraiment très touché !”

  1. Redigé par la-petite-rien-du-tout:

    Salut et Paix
    Plusieurs raisons au scandale de la pédophilie. La première est que l’Eglise a confondu sainteté et perfection et se disant sainte, elle a voulu cacher tout ce qui n’était pas parfait! J’ai lu un livre sur la pédophilie dans les petits séminaires vers les années 1960 ! Et un reportage sur l’homosexualité qui doit dater dans ces années là aussi!
    La 2° est qu’un scandale fait encore plus de bruit s’il est caché longtemps.
    Ceux qui écrivaient des écrits orduriers sur les femmes il y a quelques siècles parce qu’elles sont les Eves tentatrices, étaient-ils si exempts de ces péchés?
    Chaque génération a ses problèmes!
    Il faut aussi relativiser: La pédophilie est peu connue quand elle est pratiquée dans les familles parce qu’elles ont plus de facilités pour la cacher, et que les victimes ne disent rien! Comment accuser celui ou celle dont on est né(e)? dont on porte les gênes? Et ceux qui fournissent la pitance? Quelle jeune osera parler de ce problème avec un confesseur masculin?
    BXVI a le mérite de dire que le pécheur a à faire pénitence et nous, ceux qui font partie de l’Eglise et dont les péchés sont sans doute moins spectaculaires, nous avons à pardonner pour les nôtres soient pardonnés! Parce que c’est bien de dire aux fidèles ce qu’ils doivent faire pour vivre du pardon de Dieu, mais cette fois-ci, ce sont tous les baptisés qui doivent appliquer cet enseignement!
    Ma prière vous accompagne