Sur la route du carême avec les assomptionnistes

Nous poursuivons la méditation des Évangiles du carême avec le P. Jacques Nieuviarts

Simon-Pierre, notre frère de sang

La fête de la Chaire de saint Pierre place

un magnifique caillou blanc sur le chemin

de Pâques.

Jésus est allé avec ses disciples jusqu’aux

sources du Jourdain, au pied du mont

Hermon : à Césarée de Philippe, Banias

aujourd’hui. En ce lieu, de tous côtés, on

entend le chant des sources, qui peu à peu

s’assemblent pour former le Jourdain. Et

Jésus demande à ses disciples qui est le Fils

de l’homme, d’après ce que disent les

hommes. Ils disent le chant des sources,

pressentant la clarté : un prophète comme

Jean-Baptiste, Élie, Jérémie. Un homme de

la clarté de Dieu.

Mais « pour vous, qui suis-je? » Il faut donc

passer à l’acte de parole, à l’engagement de

tout son être en face de Jésus. N’est-ce pas

cela aussi pour nous la marche vers Pâques?

Entendre le chant des sources, mais

accueillir aussi, en amont, la source elle-même,

issue du coeur de la montagne, et,

s’agissant de Jésus, l’abîme d’une révélation,

qui vient de bien en amont de l’homme.

Heureux qui, comme Pierre, se laisse

traverser par cette révélation, puissance de

résurrection qui traverse l’homme et instaure

en lui la marque totale de Dieu. Et sur une

telle parole on fonde une Église, l’Église de

Jésus, plus forte que le mal, et infiniment

plus claire que les rides que nous lui

connaissons. _

Père Jacques Nieuviarts,

assomptionniste

en communauté à Paris,

France

——-


ADVENIAT : UNE AUBERGE DE JEUNESSE CHRÉTIENNE EN PLEIN COEUR DE PARIS !

Printemps 2010 : les Assomptionnistes ouvrent au coeur de Paris une auberge de jeunesse chrétienne.

Elle sera ouverte à tous les jeunes de passage à Paris. Lieu de contact entre le monde des jeunes et

l’Évangile, la foi et l’Église, elle sera un lieu d’annonce du Christ ressuscité, un lieu proposant la

radicalité de la vie fraternelle et de la prière.

L’auberge de jeunesse chrétienne Adveniat offrira toute une série de propositions :

• Participer à la prière de la communauté assomptionniste.

• Découvrir des propositions ecclésiales existantes en région parisienne (aumôneries d’étudiants,

groupes de prière, groupes bibliques,…).

• Donner quelques heures de bénévolat social (soupes populaires, banque alimentaire…).

• Visiter autrement le patrimoine religieux parisien (Notre-Dame, Sainte-Chapelle, etc.).

• Découvrir un Paris « différent »: structures d’accueil de sans-logis et sans papiers, communautés

immigrées, café chrétien,…) et rencontrer des familles autour d’un repas.

http://www.adveniat-paris.org/

22/02/2010

Comments are closed.