Mon agenda

Certains y voient l’expression de notre vie toute donnée, moi je pense que c’est un problème!

De quoi suis-je entrain de parler ?

De la surcharge de mon agenda !

Oh bien sur, tout y est justifié : repas avec marie, rencontres des lycéens, messes avec les aumôniers militaires, réunions du conseil pastorale, animation d’une matinée de formation, prière pour le peuple d’Haïti, préparation d’un cours au noviciat, conférences à donner à Nevers, cinéma avec Bruno la semaine prochaine, anniversaire de maman samedi, confirmation des jeunes de Vaulx en Velin, célébration de la messe de jeudi à RCF, etc etc etc… tout est bien sur justifié, mais pour autant est ce juste ?

La fatigue s’accumule et je ne crois pas que cela soit un indice d’équilibre ! Seigneur aide moi à discerner en vérité !

09/02/2010

3 Réponses pour “Mon agenda”

  1. Redigé par la-petite-rien-du-tout:

    Salut et paix
    de Jean XXIII « Rien qu’aujourd’hui, j’établirai un programme détaillé de ma journée. Je ne m’en acquitterai peut-être pas mais je le rédigerai. Et je me garderai de deux calamités: la hâte et l’indécision »
    Et sur mon cahier: savoir faire plein de choses tout en restant calme, sans perdre le fil de la contemplation de Dieu. Savoir trier dans les demandes. Ne pas glander.
    Je n’ai pas la même langue que Jean XXIII mais ns ns rejoignons.
    Contrairement à ce que certains pensent une ermite peut être très occupée à des choses importantes. Mais elle peut aussi tourner en rond, ou s’occuper activement à des choses inutiles. C’est çà qu’il faut éliminer. Et si on est très pressé, s’arrêter pour bien cibler ce qu’on va faire, cela m’a bp servi quand j’étais ds une vie professionnelle un peu chargée!
    Voilà ma recette, donnez les vôtres …
    Ma prière vous accompagne

  2. Redigé par Danièle:

    cher Père, surtout dans toutes ces occupations n’y perdez pas votre latin, ni votre humour…
    Faites tout avec le Seigneur et pour Lui c’est ma recette et ça marche !
    union de prières.

  3. Redigé par Marie de Bonnaventure:

    Bonjour Sébastien, j’imagine que tu as écrit cela en rentrant de notre réunion de lundi, où nous avions du mal – c’est peu dire – à accorder nos agendas, tellement ils avaient peu de plages disponibles.
    Je me suis fait un peu la même réflexion que toi. Et nous, laïcs, nous surchargeons abondamment l’agenda des prêtres, tellement nous avons besoin d’eux.
    Lors de notre rassemblement de la Toussaint dernière, j’avais écrit pour les guides-aînées un choeur parlé sur le prêtre. Il y était fait allusion à leur agenda. Je te l’envoie par mail séparé. Fais-en ce que tu veux.
    En tous cas, merci d’être prêtre pour nous, merci de cet agenda surchargé pour nous, merci du temps que tu garderas pour toi et pour le Seigneur.
    Marie