Une noce… ?

Les noces de Cana, un textes « à la saint Jean » d’une force théologique puissante… Merci cher « Jean », mon évangéliste préféré… (si j’ose dire, car cela ne veut pas dire grand chose en fait… mais voila… c’est mon préféré quand même ! lol)

Bon dimanche et bonne méditation

Une noce donc…

Mais laquelle ? Que se passe-t-il à Cana en Galilée ? Une noce semble-t-il ? Mais de qui ? Les personnages les plus saillants sont Jésus et sa mère. Leur présence éclipse celle des époux dont il est à peine fait mention. Et que signifie cette absence de vin ainsi que le miracle qui s’en est suivi ? Entre Jésus et sa mère que se passe-t-il ? Invités comme tout le monde ils deviennent les maîtres du jeu. La « mère de Jésus » pour employer la formule de l’évangéliste, sollicite Jésus.

Qu’attend-elle de lui ?

Qu’il remédie à la précarité de la situation ?

Pas de vin pour une noce, évidemment c’est embêtant ! Attend-elle le miracle qui de l’eau fera du vin, où sollicite-t-elle davantage ? Davantage mais quoi ? Jésus à la question de sa mère paraît donner une réponse plutôt brutale, à tout le moins inattendue au point de nous surprendre. Lui fait-il remarquer la distance qui existe entre elle et lui ? « Femme quoi à toi et à moi ? » (Jn 2,4) Lui laisse-t-il entendre qu’en sollicitant de lui du vin pour cette noce, elle n’a pas très bien compris le sens de sa mission ? N’aurait-il pour rôle que de remédier aux déficiences de la nature ou à l’imprévoyance des hommes ?

Quelle portée réelle la demande de la « mère de Jésus »?

Pouvoir le saisir éclairerait bien notre lanterne sur le sens authentique de ce récit de Cana. La « mère de Jésus », comme la nomme l’évangéliste, et qui probablement « représente » le peuple juif et à travers lui toute l’humanité, va apprendre, comme il nous est donné de le comprendre aussi, le vrai sens de la mission du Christ, qu’elle a mis au monde mais qui a sur elle toute antériorité puisqu’il en est le créateur, « lui par qui tout a été fait » (Jn 1, 3).

La « mère de Jésus » va donc apprendre mais que va-t-elle apprendre ?

Que Jésus, au centre de cette noce, pour être en vérité son fils n’en est pas moins le véritable époux.

Lui, il est l’époux dont les noces sont signifiées à Cana et qui seront pleinement consommées au moment du don total à la croix. Lui, il est l’époux venu consommer les épousailles avec l’humanité toute entière dont « la mère de Jésus » fait partie.

Comment la mère de Jésus aurait pu le savoir avant que Jésus ne le lui révèle ?

En tant que « mère » elle sollicite un miracle pour le bon déroulement d’une noce de campagne, mais elle commence à découvrir, car le chemin sera encore long, que l’humanité dont elle fait partie devient l’épousée.

Jésus de Nazareth se révèle à Cana le Fils du Père

avec la puissance créatrice qui est la sienne depuis toute éternité.

Il se révèle comme l’époux qui fait entrer l’humanité dans le mystère de communion du Père et de l’Esprit. Le vin de la noce, coule grâce au christ et remplace dans les jarres de pierre, l’eau de l’ancienne alliance qui servait aux ablutions prévues par la Loi. Aussi « la mère de Jésus » ne trouve rien d’autre à dire à ceux qui sont servants et deviendront témoins « Faites tout ce qu’il vous dira » (2,6) Désormais, on sait avec la mère de Jésus et comme elle, vers qui il faut se tourner et pourquoi faire ? Non pas solliciter seulement de quoi remédier à nos manques mais nous laisser amener jusqu’à la joie des noces. Si le mariage est la réalité humaine la plus parlante pour dire la relation avec Dieu, on peut dire, sans craindre le non-sens, en se situant au niveau qui est le sien que le Christ, le Fils, célèbre les noces qui sont les nôtres avec le Père et l’Esprit. Toute l’humanité est invitée, la mère de Jésus y compris, qui sans cesser d’être mère, n’en devient pas moins avec l’humanité entière, l’épousée.

Humanité encore inconsciente,

le Père dans le Fils t’appelle à aimer et à célébrer dans l’Esprit,

les noces authentiques et définitives !

Qui veut bien le croire et en vivre ?

16/01/2010

6 Réponses pour “Une noce… ?”

  1. Redigé par CATHERINE:

    J’aime beaucoup cette page d’Evangile: d’abord pour la façon dont La Vierge Marie observe les faits (elle s’est aperçue que le vin manquait), puis dans sa sollicitation, et enfin dans sa conclusion. Jésus a beau lui dire que son temps n’est pas encore venu, elle insiste en disant simplement aux serviteurs « faites ce qu’il vous dira ». Dans nos petites et grandes « misères » au quotidien, elle intervient et nous redit « faites ce qu’il vous dira », nous invitant ainsi à une foi profonde en celui qui « peut tout ». Je confie à la Vierge Marie votre apostolat! Bien à vous

  2. Redigé par CATHERINE:

    J’aime beaucoup cette page d’Evangile: d’abord pour la façon dont La Vierge Marie observe les faits (elle s’est aperçue que le vin manquait), puis dans sa sollicitation, et enfin dans sa conclusion. Jésus a beau lui dire que son temps n’est pas encore venu, elle insiste en disant simplement aux serviteurs « faites ce qu’il vous dira ». Dans nos petites et grandes « misères » au quotidien, elle intervient et nous redit « faites ce qu’il vous dira », nous invitant ainsi à une foi profonde en celui qui « peut tout ». Je confie à la Vierge Marie votre apostolat! Bien à vous

  3. Redigé par bingo uk:

    Very interesting website, but you must improve your template graphics.

  4. Redigé par casino online bonus:

    I want to start my first blog, what cms do you use and recommend for me ?

  5. Redigé par The Truth About Abs:

    I learn something new on different blogs everyday. It is always refreshing to read posts of other bloggers and learn something from them. Thanks for sharing.

  6. Redigé par Wedding Photo Montage:

    Hi – very good web site you have established. I enjoyed reading this posting. I did want to issue a comment to tell you that the design of this site is very aesthetically pleasing. I used to be a graphic designer, now I am a copy editor in chief for a marketing firm. I have always enjoyed playing with information processing systems and am attempting to learn code in my spare time (which there is never enough of lol).