Encore un peu de temps

34343

La méditation du jour du P. Emmanuel d’Alzon

Encore quelques heures et vous célébrerez le grand mystère que les anges annoncent aux bergers dans la plaine de Bethléem. L’Eglise, à son tour, tressaille d’allégresse et vous invitera à aller contempler le Dieu enfant. Mais plus heureux que les pasteurs de la Judée, vous ne direz pas: Allons à Bethléem, puisque vous avez préparé ici une demeure à Notre-Seigneur, que vous venez l’adorer aujourd’hui caché sous les voiles eucharistiques et que cette chapelle est votre Bethléem à vous, c’est-à-dire la ville du pain par excellence. Cependant l’esprit de foi qui vous anime peut vous pousser à adorer Jésus naissant comme le firent les bergers. Or quel spectacle s’offre à vous? Le même que celui qui s’offre aux bergers. Ils étaient venus en toute hâte et trouvèrent l’enfant avec Marie et Joseph. Allons, nous aussi, avec une grande hâte et contemplons les premiers éléments du christianisme: une crèche, un modeste charpentier, une humble ouvrière, un petit enfant. Voilà par où le christianisme commence. Et que de leçons dans de rapides traits!

Pour l’oeuvre des Servantes, 23 décembre 1877. T.D., t. 47, p. 192. D01064.

23/12/2009

Comments are closed.