L’Avent et le P. d’Alzon

crayon-de-couleur-thumb305370

Nouvelle parole d’abandon et de confiance du P. d’Alzon… au moment des grippes et autres toux…

J’aurais voulu me convertir le jour de la saint Jean de la Croix, mais qu’ai-je fait depuis lors? J’ai dû renoncer à la retraite que je voulais prêcher aux membres de la conférence de Saint-Vincent de Paul. Il faut vouloir ce que Dieu veut. Hier, en ouvrant la petite adoration que nous avons établie à la cathédrale, je promis à Notre-Seigneur de m’exercer aux vertus de mon état qui sont l’accomplissement de mes devoirs de supérieur. C’est peut-être pour cela qu’il m’a rendu incapable de prêcher la retraite sur laquelle je faisais un si grand fond. Mais quelque incapable que je sois, il me semble que je puis prendre ma maladie comme un saint, et me soumettre avec une grande plénitude d’amour à tout ce qui peut me survenir de fâcheux. Ainsi, voilà ce qui est convenu, je suis enchanté d’être malade, puisque Notre-Seigneur le veut ainsi, et je lui offre, avec tout l’amour dont je suis capable, mes pauvres petites souffrances pour l’extension de son règne dans les âmes.

De quelques impressions, d’après les Ecrits Spirituels, p. 818-819.

15/12/2009

2 Réponses pour “L’Avent et le P. d’Alzon”

  1. Redigé par Marie 53:

    Bonjour Père Sébastien,

    Je viens de découvrir votre blog et je crois que je vais y revenir souvent…

    Je commence à comprendre, en lisant le texte du P. d’Alzon que vous mettez aujourd’hui, pourquoi un de mes oncles, lui-même Assomptionniste, prenait avec beaucoup de calme le fait que, quand il disait ses messes, il chantait faux et archi-faux alors que nous avions découvert qu’il chantait juste…en dormant !!! ça aurait pu être rageant mais non !
    Je n’ai plus qu’à « en prendre de la graine » pour d’autre chose…Je chante juste merci!!!

    Une petite requête avant de terminer :
    Bien qu’ayant un certain âge (sur le papier mais pas dans la tête), je n’ai pas une formation très poussée en…latin. Et je ne dois pas être la seule…
    Alors, merci de penser à tous vos lecteurs qui, heureux de partager avec vous les extraits des écrits du P. d’Alzon, aimeraient avoir la traduction des passages en latin…ça nous aiderait beaucoup…merci merci !!!

    BVDE à tous,

    Marie 53

  2. Redigé par Sebastien:

    Merci pour vos encouragements… belles visites… et surtout n’hésitez pas à laisser des petits messages…