Le 8 décembre ou la fête des Cardons

cardons

Il vous faudra lire mon billet jusqu’au bout pour comprendre.

Plusieurs noms se juxtaposent ici à Lyon autour du 8 décembre: « Fête des Lumière », « Immaculée Conception », « Fête de Marie »,  « Fête des Cardons » etc…

Beaucoup de propositions, profanes ou non, existent pour accompagner cette journée. Le point commun : la foule ! Ainsi Croyants, incroyants, artistes ou priants se retrouvent dans les rues devant ou dans les églises.

Pour ma part depuis quatre années je passe cette soirée à Vaulx en Velin où j’ai été vicaire jusqu’en septembre dernier. Ainsi hier encore je me suis rendu à la messe avec les vaudais. Cela faisait près de 4 mois que je n’étais pas revenu. Quelle joie ! Quelle fête ! Je revenais en famille. J’ai vérifié hier soir ce qu’un ami prêtre me disait: « Tu sais, ta première paroisse aura toujours une place spéciale dans ton cœur, les autres ne seront que des maitresses ».  C’est peut être un peu radical bien sur, mais d’une certaine manière c’est vrai. Mais chuuut… lol

En plus de la messe, il y a à Vaulx en Velin deux spécificités pour le 8 décembre.

La première : toute la soirée les chorales de la paroisse (tamoule, antillaise, portugaise, chaldéenne, française,…) se succèdent pour chanter Notre Dame.

Quelle beauté, quelle foi, quel amour de la Vierge Marie !  C’est très émouvant ! Par exemple, les chants chaldéens en araméen et aux accents orientaux m’ont propulsés instantanément dans mes souvenirs encore frais de Terre Sainte. Ce sont des chants pétris de cette terre : ils collent parfaitement à la Terre Sainte, je ne saurai mieux l’expliquer c’est de l’ordre de l’expérience à vivre !

La seconde, dans un mouvement populaire un maire de Vaulx en Velin aux couleurs politiques vermillon il y a une trentaine d’années a voulu faire une sorte d’anti-fête du 8 décembre en proposant la « fête des cardons ! », puisque si vous ne le saviez pas encore Vaulx en Velin est la capitale mondiale du cardon. Ainsi tous les ans, le 8 décembre au soir, manèges, chateurs de rue, et vendeurs de cardons rivalisent d’astuces pour animer les rues et faire une belle fête à Vaulx en Velin. Le maire de l’époque n’avait pas pensé que les vaudais iraient, après ou avant un bol de cardons, déposer une bougie à la sainte Vierge dans l’Eglise…  Tel est pris qui croyait prendre ! Pendant près de 5 heures un cortège ininterrompu de gens viennent prier, se recueillir, poser une bougie, rester silencieux.

Ils sont jeunes, vieux, en couple ou seul, en famille ou un peu perdus, croyants ou non, tristes ou joyeux : ils sont la foule innombrables des enfants de Dieu qui cherchent espèrent et qui secrètement parle à la Vierge Marie… quel mystère !

Ainsi tout en mangeant des cardons le 8 décembre, une chose est certaine, ce soir là à Vaulx en Velin, on prie !

Au fait, Je Lui Parlerai de vous

P. Sébastien

09/12/2009

Comments are closed.