Je me présente…

Je m’appelle Sébastien Antoni, j’ai 37 ans et suis religieux de l’Assomption. J’ai prononcé mes premiers voeux le 16 septembre 1995, mes voeux perpétuels le 21 janvier 2001 et j’ai été ordonné prêtre le 19 juin 2004. Je vis actuellement en communauté à Juvisy sur Orge à deux pas d’Orly.

J’essaie de répondre le mieux possible à diverses missions données par l’Eglise: je suis l’accompagnateur du service de Pastorale Liturgique et Sacramentelle du diocèse de Lyon, je m’occupe d’un foyer d’étudiants que l’Assomption anime à Juvisy, je découvre les métiers du journalisme et de l’édition à Bayard et… je suis économe de ma communauté: la communauté du noviciat pour la France.

Lorsque la rédaction de Pèlerin m’a contacté pour ce blog à l’automne 2009, je me suis dit assez rapidement : « C’est une excellente idée »… non pas que mes histoires, ma manière d’écrire ont un intérêt essentiel pour toute la planète et qu’il me faut absolument les annoncer, les diffuser dans toutes les directions… mais parce que je crois fondamentalement à la force de la prière.

Aussi si vous acceptez de venir et revenir régulièrement lire ce blog, je vous propose un deal : « Un article lu, c’est une petite prière pour la situation, les personnes dont cet article parle » Les jeunes prêtres (mais aussi les moins jeunes) nous sommes très sollicités et il est facile de céder au tourbillon de l’activisme, aussi saint soit-il… Oui, j’ai besoin de votre prière au coeur du coeur de ma vie et de ce que le Seigneur en son Eglise me demande de faire.

Je ne sais pas encore ce que ces pages vous proposeront sans doute un mélange de joies, de peines, d’espoirs, de coups de gueule, d’humour, de prières, de méditations, de craintes aussi. Peut être vous demanderai-je des conseils, des avis, mais de manière générale n’hésitez pas à réagir à ce que j’écris, en toute liberté. Je pourrai sans doute quelque fois me tromper, n’hésitez pas à m’aider à voir plus clair…

Et bien, voila mon premier billet terminé. A bientôt.

Je Lui parlerai de vous.

Sébastien, le 15/12/2012